Blog Tourisme "Seclin et Environs"

Toutes les actus des communes et de nos partenaires.


Le Raphaël de Péronne en Mélantois

Il est toujours surprenant de faire un lien entre un fait, un personnage ou un tableau célèbre dans un simple village du Mélantois. En y prêtant attention, ce patrimoine de proximité peut révéler bien des trésors.

 

C’est le cas pour cette copie d’un célèbre tableau de Raphaël, La Madone de Saint Sixte. De nos jours, cette œuvre est plutôt connue dans une version tronquée, à savoir un choix délibéré des publicitaires, une focalisation sur sa partie inférieure : les deux anges ou putti.

En 2014, lors de ma première visite de l’église, ce furent eux qui attirèrent mon regard, et cela malgré les dégâts que je jugeais alors irrémédiables (depuis la toile a été restaurée) à cette toile présente en l’église Saint Nicolas de Péronne en Mélantois ; ils n’en restaient alors pas moins visibles et immédiatement reconnaissables.

Si ce tableau n’est qu’une copie, le fait que les publicitaires, les fabricants de cartes postales ou de posters aient mis l’accent sur les deux anges, j’y trouve une occasion d’évoquer et de remettre ce tableau dans son contexte et dans sa plénitude.

 

 

Lire la suite 0 commentaires

NOYELLES-LEZ-SECLIN : On a retrouvé la bonne statue de Sainte Catherine

 

Au cours de recherches pour préparer une visite guidée sur Noyelles-lez-Seclin, commune partenaire de l'Office de Tourisme, notre guide-conférencier a soudain eu un doute sur l'identité d'une statue !

 

Que ce soit dans le livre retraçant l'histoire de la commune ou bien sur le carton de présentation sous la reproduction en carton visible au sein du musée communal était indiquée Sainte Catherine.

Or notre guide, qui jusque là n'avait pas relevé ce détail, remarqua la tour juste derrière la sainte. Il n'y a qu'une sainte possédant cette attribut : Sainte Barbe. Après une enquête auprès du Musée des Beaux Arts de Lille et une méprise lors des échanges entre Michel Demersseman et les conservateurs, Sainte Barbe était devenue Sainte Catherine. Voici la véritable statue !

Lire la suite 0 commentaires

Le siège de Lille et de sa région en 1708

Tout le monde a chantonné dans son enfance la comptine « Malbrough s’en va en guerre » sans trop maintenant savoir à quel personnage et quel épisode historique elle faisait référence.

 

Malbrought ou Malborough était un duc anglais, connu aussi sous le nom de John Churchill, ce qui en fait un ancêtre du célèbre Premier Ministre britannique, Winston Churchill.  

Ce duc de Malborough fut l’un des grands militaires de la fin du 17e, début 18e siècle, et il mena de brillantes batailles face aux Français lors de la Guerre de Succession d’Espagne. Derrière guerre perdue par un Louis XIV vieillissant et loin du faste affichée des victoires d’antan, telle la prise de Lille en 1667.

Entamée en 1702, cette guerre s’éternise et tourne aux désavantages de l’armée royale de Louis XIV battue à Audenarde le 11 Juillet 1708. Suite à ce désastre, les anglais et leurs alliés décident prudemment d’affaiblir la France en entamant le siège de la citadelle de Lille, œuvre magistrale de Vauban. On connait l’adage « ville défendue par Vauban, ville gardée, ville assiégée par Vauban, ville conquise», mais en 1708, le génial concepteur du « Pré carré » n’est plus de ce monde depuis déjà un an. Le maréchal de Louis-François de Boufflers (1644-1711) arrive le 28 Juillet à Lille ; il compte bien défendre la ville, verrou de sécurité sur la route de Paris. Il demande urgemment des renforts et des munitions.

 

Lire la suite 0 commentaires