Bauvin

La commune de Bauvin, à l’époque considérée comme « village de l’eau » (car « in » signifie « marais »)
vivait pratiquement que de son marais ; la nourriture grâce à la pêche, les matières premières et le
chauffage à la tourbe.
Ce mode de vie amen les habitants à construire des chaumières composées de terre glaise, de
branchages et de roseaux, appelées « palafittes ». Ce fut la naissance de Balvin, devenant par la suite
Bauvin.
Bauvin fut occupée de 1303 à 1659 par l’armée flamande, bourguignonne, autrichienne et espagnole.
En 1741, les habitants obtinrent le droit d’exploiter une partie de la tourbe mettant fin à une période de
misère.
Durant les deux guerres mondiales, Bauvin a subi l’occupation allemande.
Pour marquer la fin de l’occupation de la première guerre, les soldats ont miné et détruit l’église et le
calvaire à l’entrée de la ville. Durant la seconde, plus de cent habitants de la ville fut amené en
Allemagne en tant que prisonniers de guerre et ne revinrent chez eux que cinq en plus tard.
Vous pouvez découvrir le Lion sur la Place de la Résistance, réalisé par un sculpteur Allemand et
exposé depuis 1971, ainsi que la fosse à charbon, la briqueterie et une fabrique de sucre.


Situation de Bauvin