La Drève de Seclin

Lire la suite

Houplin-Ancoisne - Les tetes de poutres de l'eglise Saint Martin

« Un certain nombre d’églises de l’arrondissement de Lille présentent encore ces voûtes en berceau formées par des bardeaux ou feuillets, soit de chêne, soit d’autre bois, cloués sur les courbes de la charpente. Les extrémités de ces pièces de bois restées visibles à la naissance de la voûte sont souvent décorées de sculptures représentant des anges, des phylactères, des écussons, des têtes de saints, des figures grimaçantes, exécutés avec beaucoup d’originalité. Les amateurs d’antiquité sont à l’affût de ces petits objets d’art, que l’on appelle des têtes de poutre, lorsque l’on démolit une vieille église. Parmi les plus intéressants encore aujourd’hui conservés dans l’arrondissement de Lille, nous signalerons ceux de l’église d’Houplin qui sont sculptés avec beaucoup de finesse (…) ».

 

Mgr Deshaines – 1892 - Notices descriptives sur les objets mobiliers conservés dans les établissements publics de l’arrondissement de Lille

 

Lire la suite

Apollon et Dionysos en concert à Seclin ?

Lire la suite

Le Raphaël de Péronne en Mélantois

Lire la suite 0 commentaires

NOYELLES-LEZ-SECLIN : On a retrouvé la bonne statue de Sainte Catherine

 

Au cours de recherches pour préparer une visite guidée sur Noyelles-lez-Seclin, commune partenaire de l'Office de Tourisme, notre guide-conférencier a soudain eu un doute sur l'identité d'une statue !

 

Que ce soit dans le livre retraçant l'histoire de la commune ou bien sur le carton de présentation sous la reproduction en carton visible au sein du musée communal était indiquée Sainte Catherine.

Or notre guide, qui jusque là n'avait pas relevé ce détail, remarqua la tour juste derrière la sainte. Il n'y a qu'une sainte possédant cette attribut : Sainte Barbe. Après une enquête auprès du Musée des Beaux Arts de Lille et une méprise lors des échanges entre Michel Demersseman et les conservateurs, Sainte Barbe était devenue Sainte Catherine. Voici la véritable statue !

Lire la suite 0 commentaires